Tous les articles par Sylvain

Stéphanie Pernet & Mikaël Ferreira à Quai de Scène

Ce dimanche 11 février 2018, dans l’après-midi, c’est à la salle de spectacle associative Quai de Scène, à Bourg-lès-Valence, que Ma Drôme s’est rendue. Au programme, une toute première représentation sur scène d’un duo de chanteurs qui, nous n’en doutons pas, sera amené à se produire à nouveau quelque part. Il s’agit de Stéphanie Pernet et Mikaël Ferreira. Si ce dernier est plutôt connu dans notre département pour avoir fait de nombreuses dates en solo ou accompagné, Stéphanie l’est moins mais mérite de se faire connaître.

Stéphanie Pernet & Mikaël Ferreira
Stéphanie Pernet & Mikaël Ferreira

Cette paire d’artistes talentueux a donc soumis au public sa sélection de standards de la chanson française, mais aussi espagnole italienne et anglophone, qu’il a interprétés avec brio sans, toutefois, essayer d’imiter les chanteurs originels. Ils se sont réappropriés les chansons tout en en respectant la teneur si particulière que pouvaient avoir certaines. On peut, par exemple, citer Là-bas,  de Jean-Jacques Goldman qui en a bouleversé plus d’un. Nous pouvons vous l’avouer : nous n’avons pas été insensibles à ces choix tous plus émouvants les uns que les autres.

Le show s’est achevé à deux pas du public, sur un canapé, et avec David Granier qui les a rejoints avec sa guitare. Nous ne savons, à l’heure où nous mettons en ligne, s’il y aura d’autres dates programmées, mais nous l’espérons !

JAV Contreband ft. Thomas de Pourquery

Ce jeudi 1er février 2018, nous avons assisté , à l’auditorium de la Maison de la musique et de la danse de Valence, à l’un des quelques événements de la riche programmation du festival Jazz sur le grill.

La première partie a été assurée par huit élèves du cycle pro de JAV qui ont su toucher le public au cœur. Une belle prestation comme on aime à en voir dans ce creuset de talents.

En seconde partie, ce fut au tour du JAV Contreband, un ensemble de vingt-cinq musiciens de tous horizons de monter sur scène. Après deux morceaux, ils ont invité le saxophoniste Thomas de Pourquery à venir les rejoindre. S’en est suivi un spectacle enjoué autour de cet artiste de haut vol.

Jazz sur le grill s’achèvera demain. Les autres événements de ce festival sont visibles en suivant ce lien.

The 4L Boys à La Fabrique

Ce samedi 20 janvier 2018, nous nous sommes rendus à La Fabrique, à Montélimar, afin d’assister au premier concert donné cette année par le groupe ardéchois The 4L Boys.

C’est vers 21 heures que les rockeurs sont montés sur la scène de ce lieu montilien pour envoyer du lourd : ils reviennent en force et comptent bien le faire entendre !

Le groupe du Teillois Camille Mandrant nous a proposé un concert détonnant. Les morceaux se sont enchaînés pour le plus grand plaisir du public somme toute assez nombreux en cette soirée.

The 4L Boys
The 4L Boys

Camille, le chanteur et bassiste, et ses acolytes, Clément Faure aux percussions, Nans Audouard et Guillaume Donnadieu à la guitare, ont mis le feu aux planches et aux esprits. Il n’y a pas à dire, ces quatre garçons – dans le vent – savent assurer le spectacle comme il se doit !

C’est aux alentours de … que les guitares et la batterie se sont tues, en même temps que la voix de Camille.

Nous avons assisté à une merveilleuse soirée durant laquelle nous avons eu beaucoup de plaisir à découvrir The 4L Boys nouvelle version.

Leurs prochains rendez-vous drômois seront le 26 janvier à Valence, à l’occasion du festival Emergenza abrité par le Mistral Palace, le 3 mars à l’Old School Café de Montélimar, et le 23 mars chez Univers Boisson à Valence. D’autres dates suivront, à n’en point douter.

Si vous vous trouvez dans les parages de l’un de leurs passages, allez-y, vous ne le regretterez pas !

Arielle Dombasle et Nicolas Ker au Théâtre de la Ville

Retour sur la soirée du jeudi 23 novembre 2017 au Théâtre de la Ville de Valence.

Ce soir-là, Ma Drôme était présente dans ce haut lieu culturel valentinois pour assister à deux concerts hauts en couleur.

En première partie, c’est Gontard, le duo de Valence, qui a eu la charge d’ouvrir le bal. Nous avons pu assister à un concert déjanté et survolté de deux jeunes talentueux qui ont mis toute leur énergie au service du public.

Gontard
Gontard

Ensuite, ce fut au tour de la tête d’affiche de la soirée de prendre possession de la scène, de la salle et du public ! Arielle Dombasle, diva parmi les divas, et Nicolas Ker, rocker à l’âme noircie, en compagnie de leurs musiciens, ont donné un concert hors normes. Ils nous ont proposé un set complet de morceaux tous plus sombres et lumineux les uns que les autres. Autant nous nous étions rendus à ce show la tête pleine d’interrogations sur ce que nous allions bien pouvoir voir et entendre, autant nous avons été complètement séduits, tout autant que le public.

Arielle Dombasle & Nicolas Ker
Arielle Dombasle & Nicolas Ker

Les Embrazzés 2017

Les EmbrazZZées, vous connaissez ?

Ce nom, bizarrement orthographié, est celui d’un projet des plus sympathiques mis en place par deux associations très présentes dans le domaine de la culture dans notre département : La Bizz’Art Nomade et Zamm, ce qui explique, semble-t-il, tous ces Z dans le nom.

Oui, mais encore ? Eh bien il s’agit d’un festival musical initialement programmé sur deux jours consécutifs, les 3 et 4 novembre 2017 ; seulement voilà, les aléas ont fait que la seconde soirée, celle du samedi, a dû être déplacée ultérieurement pour cause de tête d’affiche attendue – et récompensée – aux NRJ Music Awards. C’est donc deux semaines plus tard, le samedi 18 novembre, que celle-ci a eu lieu. Mais revenons plutôt sur le première soirée.

3 NOVEMBRE

C’est donc le vendredi 3 novembre que votre serviteur s’est rendu à Montélimar pour assister à cette première soirée des Embrazzées. Une soirée festive s’il en était avec une programmation qui a su mettre le feu à la salle et à embraser les esprits d’un public dont on eût préféré qu’il fût plus nombreux.

Nous avons assisté à une ouverture en fanfare, avec Les Hurlements d’Léo, une formation bien connue et qui écume les salles depuis un sacré bout de temps puisqu’ils fêtent, dans cette tournée, leur vingtième anniversaire ! Ils nous ont offert un spectacle comme d’habitude très dynamique avec beaucoup de bonne humeur et de joie de vivre

Après le changement de plateau, c’est un grand Monsieur qui est monté sur la scène du Palais des Congrès : Arno, lequel était accompagné de ses musiciens. C’est encore à un beau concert que nous avons assisté puisque ce chanteur belge nous a proposé quelques uns de ses plus beaux morceaux. Un bien agréable moment chargé d’émotions, des chansons qui nous prennent aux trips et ne nous lâchent plus, bref, Arno !

Le troisième concert de la soirée était celui d’un de ces groupes qui reviennent avec un sourire aux lèvres contagieux. Touré Kunda, le duo sénégalais qui nous a fait danser durant notre jeunesse était de retour pour le plus grand bonheur des petits comme des grands. Avec leurs musiciens, les frères Touré, Ismaïla et Sixu Tidiane nous ont prodigué leurs morceaux chargés d’ondes positives qui nous ont rappelés nos bons souvenirs. Décidément, cette soirée était délicieuse !

Pour en finir avec les concerts, c’est King Tao Orchestra qui a eu la tâche de clore cette soirée festive. Ils nous ont offert un jeu et du chant enjoués et enivrants. Nous nous devons de l’avouer : nous ne les connaissions pas avant cette soirée et force est de constater que ce fut une belle découverte.

18 NOVEMBRE

La soirée commence à merveille avec une rappeuse dont nous ignorions tout jusqu’à ce soir : LMK. Elle a proposé un concert sympathique et sans anicroche. Le public, plus nombreux qu’à la précédente soirée,  était conquis par le charme et la voix de cette artiste de grand talent.

Ensuite, c’est le duo/groupe de l’année aux NRJ Music Awards qui est monté sur scène. Il a embrasé le public, l’a exhorté à chanter et danser, l’a complètement ravi. Ces deux jeunes rappeurs méritent bien la récompense qu’ils ont reçue.

Malheureusement, nous ne pourrons pas chroniqué la suite de la soirée puisque celle-ci a dû se finir sans nous. Nous étions, en effet, attendus en d’autres lieux.

Trust en concert à Loriol

Samedi 18 novembre, Trust était à la salle Jean Clément de Loriol pour un concert exceptionnel. La joyeuse bande à Bernie s’est produite sur la scène aménagée pour l’occasion. Ils ont été précédés par un chanteur sympathique : David Sparte.

Le concert de Trust était grandiose. Le public a été comblé d’entendre et réentendre les titres qui ont fait le succès du groupe, mais aussi de nouveaux dans la pure lignée des précédents.

Soirée Déconne et Crêpe party Chez Eugène !

Le vendredi 17 novembre, dès 18 heures 30, l’association Les Amis d’Eugène organisera, Chez Eugène, rue Eugène Arnaud, une soirée déconne doublée d’une crêpe party.

Il s’agit avant tout d’une soirée déguisée au cours de laquelle pour pourrez trouver une roue de l’infortune qui décidera des conditions de votre entrée (petit prix, cadeau, gage ou gratuité) ainsi que des écoutes et diffusions de sketches, une crêpe party, donc, et, pour finir, une projection de l’indémodable chef d’oeuvre des génies du cinéma britannique, les Monty Python : Le Sens de la vie.

Une soirée à ne surtout pas manquer pour celles et ceux qui aiment rire à n’en plus finir.

Pour plus de renseignements, c’est par ici que ça se passe !

Adieu la vie – Adieu l’amour – Le Feu de la Guerre 14-18

Demain, mercredi 8 novembre 2017, à l’approche des commémorations de l’Armistice de 1918, la compagnie L’Echappée belle vous propose de la rejoindre au Centre culturel de Chabeuil pour une représentation de son spectacle : Adieu la vie – Adieu l’amour – Le Feu de la Guerre 14-18.

Vous pourrez assister à la lecture et parfois au chant par trois comédiens de lettres de poilus et de textes d’auteurs (notamment d’Henri Barbusse) relatant ces petites histoires qui firent la grande.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à vous rendre sur l’événement créé sur Facebook à cette occasion.

Soirées Jazz manouche au Baron de Bayanne

Le Baron de Bayanne, à Alixan, organisera, dans les prochains mois, quatre soirées consacrées au jazz manouche.
La première d’entre elles aura lieu ce samedi, le 4 novembre 2017, à 20:30.
Le principe est simple : un groupe de musiciens professionnels local invite un artiste de renom.
À l’affiche de ce rendez-vous, un groupe très connu par chez nous : Michtology, qui invitera le guitariste Romane pour une soirée jazz manouche de folie.
Les prochaines auront lieu le samedi 9 décembre, le samedi 10 février et le samedi 7 avril.
De plus, si vous le désirez, de 14:00 à 17:00, ce même jour, aura lieu une master class à laquelle il vous est possible de participer en tant que musicien.
Pour réserver et vous renseigner, veuillez contacter Le Baron de Bayanne.