Archives de catégorie : Interviews

[Interview] Franck Barnier-Aubert

Franck Barnier-Aubert

Bonjour Franck et merci de bien vouloir te prêter au petit jeu de l’interview pour notre site Ma Drôme.

Tu es le chanteur-fondateur du groupe Les Toon’s et vous venez de sortir un tout nouvel album : Partisans du Chahut.

Histoire de rentrer dans le vif du sujet : À quel âge as-tu joué tes premières notes ou poussé tes premières chansonnettes ?

D’après ma mère, vers l’âge de cinq ou six ans, je chantais à tue-tête Obladi Oblada des Beatles.

Parlons un peu de ton actualité. Partisans du Chahut vient donc d’être placé dans les bacs par les disquaires, peux-tu nous résumer son histoire et nous parler des personnes qui ont collaboré à sa création ?

Les premières maquettes remontent à 2015. Pour une fois, nous avons fonctionné un peu à l’envers. C’est-à-dire que nous avons commencé par faire une tournée avec les nouvelles chansons avant de les enregistrer en studio . Puis, en septembre 2016, Renaud Hantson, avec qui j’avais déjà collaboré sur l’album précédent, nous a proposé de produire Partisans du chahut. Inutile de préciser que j’étais ravi car je suis très fan depuis longtemps, j’ai tous ses albums.

Qu’est-ce que tu préfères dans la musique ? La scène, la phase d’écriture et de composition, l’enregistrement studio, autre chose ?

Je serais tenté de répondre la scène car j’y passe ma vie . Cela dit, j’aime écrire et composer de la musique. Mais je dois bien l’avouer, chanter tout seul avec un casque dans une cabine de studio ce n’est pas ce que je préfère.

Quel est ton plus beau souvenir sur scène ?

Je pourrais citer la première partie de Johnny Hallyday en 2012, mais il y en a tant d’autres . Par exemple, je joue assez souvent pour les résidents dans les centres style Adapei. L’accueil est toujours formidable et l’ambiance géniale.

Quel est ton pire souvenir sur scène ?

Les pires ont été en partie effacés de ma mémoire. En revanche, l’été, je passe parfois de mauvaises soirées à cause de certains voisins intolérants, qui menacent les organisateurs et nous forcent à baisser le son !

Passons un peu à autre chose, histoire de cerner un peu plus le personnage. Parmi tous les artistes que tu apprécies, quel est celui qui t’a le plus marqué et pourquoi ?

À l’âge de 13 ans, Une cousine m’a offert un album de Queen. Ce groupe a changé ma vie et Freddy Mercury est devenu mon héros d’adolescence !

Est-ce ton artiste préféré ? Si non, lequel est-ce ?

Évidemment, aujourd’hui je n’écoute plus aussi souvent Queen . Mais je les ai tellement écouté quand j’étais plus jeune, et j’ai si souvent joué leur musique à travers le spectacle hommage avec les Toons qu’ils sont un peu ancrés dans mon ADN ! En ce sens, Freddie reste mon artiste préféré même si j’en écoute beaucoup d’autres aujourd’hui.

Tu dois bien avoir un album fétiche, mais lequel ?

Je dirais Marbles de Marillion mais il y en a tellement d’autres.

Une chanson dont tu ne saurais te passer ?

Fingers of love de Crowded House . Neil Finn est l’une de mes idoles. Mais là aussi, il y en a beaucoup d’autres

Depuis quelques années, on peut te retrouver en compagnie d’une belle équipe sur les ondes de RDwA, comment a démarré cette nouvelle aventure ?

C’est presque une blague à la base ! Ma fille faisait un peu de radio sur Lyon à l’époque et j’ai pensé que cela pourrait peut-être l’aider dans ses démarches . RDWA venait de naître et j’ai pensé que c’était l’occasion . Malgré mon inexpérience absolue, j’ai constitué une équipe en puisant dans mon entourage proche, sans me douter une seconde que nous serions toujours là six ans après . Au final je crois que ma fille n’est venue qu’une seule fois dans l’émission ! Cela dit, c’était très sympa de la part de Baptiste le boss de RDWA de nous faire confiance car aucun d’entre nous n’avait déjà fait de radio.

Quelle est l’émission dont tu as le plus beau souvenir ?

Xtv par exemple, a laissé un excellent souvenir mais ils n sont pas les seuls . En cinq ans nous avons reçu plus de 130 artistes . Il y a énormément de talent en Rhône-Alpes, bien plus qu’à la télé !

Quels sont tes projets à venir ou en cours, on peut savoir ?

Je suis sur le point de finir une tournée solo d’ environ 60 dates sur deux mois et demi . Mon projet immédiat c’est les vacances en septembre ! Ensuite, évidemment les Toons redeviendront la priorité. Nous préparons une tournée pour 2017 et 2018 . Un clip va sortir mi-septembre et nous allons également travailler sur la distribution de l’album . Bien que nous en ayons déjà vendu presque la moitié, sans l’ombre d’un distributeur, juste dans les concerts.

Je te remercie pour toutes ces réponses. Je te laisse maintenant le mot de la fin. Dis-nous tout ce que tu as à nous dire.

Pour conclure je dirais longue vie à Ma Drôme et n’hésitez pas à rejoindre la Toons Family !