Archives de catégorie : Exposition

Le Centre du Patrimoine Arménien fête sa réouverture

Samedi 15 Septembre prochain, le Centre du Patrimoine Arménien fête sa réouverture. Un événement Facebook a été créé pour cette occasion.

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le Centre du Patrimoine Arménien profite de cet événement européen pour rouvrir ses portes aux publics avec, au programme, des expositions, des concerts et intermèdes musicaux, etc… Vous pourrez mieux retrouver leur programme sur leur site Internet et sur leur page Facebook.

Sylvain Foucaud expose à Crest

Notre rédacteur en chef, Sylvain Foucaud, qui est auteur photographe, expose ses photographies du 20 juillet au 3 août prochain au Bureau de l’Action Culturelle à la Mairie de Crest. Cette exposition s’intitule « MON CREST JAZZ » . Un petit aperçu de ses photographies est sur son site où il n’y a pas que des photographies du Festival Crest Jazz Vocal.

Diesel : Le film en avant-première !

Le film documentaire Diesel est la toute première production de la société Citron Bien Cinéma. Elle est le fruit d’un log travail réalisé par le cameraman et photographe touche-à-tout David Basso qui, durant une vingtaine d’années, c’est-à-dire depuis la fondation du groupe Uncommonmenfrommars en 1997 dans un village ardéchois, a rassemblé des heures et des heures de vidéos.

Ce film, d’une durée d’une heure et demie, dresse le portrait de toute une génération, celle du Do it yourself et de la culture Punk.

Ce road-movie documentaire et musical vous invite à suivre les aventures de nombreux groupes punk français parmi les plus prestigieux dans le monde de l’industrie du disque.

Diesel sera diffusé en avant-première ce samedi 7 octobre 2017 à la Cité de la Musique de Romans-sur-Isère. Vous pourrez profiter, en plus du film qui sera projeté à 19:00, d’une exposition unique retraçant son long parcours.

La Foire du Dauphiné 2017

La Foire du Dauphiné débute ce Samedi 30 Septembre.

Elle se clôturera le Dimanche 8 octobre.

SAMEDI 30 SEPTEMBRE  10h30-23h

Dès 14h Les anges de la télé Eddy et Anaïs et le soir le dieu de la fête Patrick Sébastien

DIMANCHE 1 OCT 10h30-21h

Une journée en famille avec Stéphane Plaza, le spécialiste télé de l’immobilier

LUNDI 2 OCT 10h30-21h

Une journée de la femme autour des plantes et des fleurs avec Philippe Collignon.

MARDI 3 OCT 10h30-21h
•Place aux start-up
•After Work en musique avec Copsland The Tribute Police

JEUDI 5 OCT 10h30-21h

Pour nos ainés, 50 ans de chansons d’amour avec Michèle Torr Pierre Lemarchal en première partie. ( à partir de 14h)

VENDREDI 6 OCT 10h30-23h

2 stars : 19h30 Brahim Zaibat et à 20h Zaho « ambiancent » la foire pour le plaisir de la nouvelle génération.

SAMEDI 7 OCT 10h30-23h

Dès 14h, Cécila Hornus et Jean-Charles Chagachbanian viendront à la rencontre du public En soirée, la Foire vibre au rythme des guitares et du flamenco avec Chico and the Gypsies

DIMANCHE 8 OCT 10h30-20h

Laurent Maistret donne le tempo à la journée danse de la Foire. Et finale du Tremplin du Dauphiné.

Exposition sur le Vietnam

Nhàn Nguyen
Nhàn Nguyen

Depuis le premier juillet et jusqu’au dimanche 9, l’association des Amis du vieux Crest accueille, en la chapelle des Cordeliers, une exposition de trente-deux photographies réalisées par Nhàn Nguyen, ainsi que des illustrations issues d’un livre ancien. Le Photographe est présent chaque jour de 10:00 à 19:00pour vous accueillir et pour vous présenter son travail et vous faire découvrir la culture d’un Vietnam haut en couleurs.

Les Arméniens de la Drôme et alentours

Pour débuter cet article, je vais faire un bref résumé sur le génocide des Arméniens :

Le génocide Arménien est un génocide perpétré d’avril 1915 à juillet 1916, voire 1923, au cours duquel les deux tiers des Arméniens qui vivent alors sur le territoire actuel de la Turquie périssent du fait de déportations, famines et massacres de grande ampleur. Il est planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l’époque, le Comité Union et Progrès (CUP), plus connu sous le nom de « Jeunes Turcs», composé en particulier du triumvirat d’officiers Talaat Pacha, Enver Pacha et Djemal Pacha, qui dirige l’Empire ottoman alors engagé dans la Première Guerre Mondiale aux côtés des Empires centraux. Il coûte la vie à environ un million deux cent mille Arméniens d’Anatolie et d’Arménie occidentale.

Les déportations et massacres sont préparés et organisés depuis Constantinople, alors capitale de l’Empire, et mis en œuvre à l’échelle locale par les responsables des divers districts et provinces. Chaque responsable local est chargé de rassembler ses administrés arméniens, puis les soldats et gendarmes ottomans escortent les convois jusqu’au désert dans des « marches de la mort » et procèdent eux-mêmes aux assassinats ou laissent libre cours à la violence de groupes de bandits armés majoritairement kurdes. De nombreux criminels, regroupés dans ce qui sera connu comme l’« organisation spéciale », ont été libérés par les autorités à cette fin.

Sa reconnaissance politique à travers le monde fait encore l’objet de débats et de controverses, à cause de la négation de ce génocide, notamment en Turquie. En octobre 2015, le génocide est reconnu par les parlements de vingt-neuf pays.

Composition ethnique de l’Anatolie en 1910 : les Arméniens apparaissent en jaune.

Pour en savoir plus sur l’histoire du génocide des Arméniens et les événements passés à ce génocide (autres massacres envers ce génocide et autres) ainsi que les événements qui ont suivi, vous pouvez suivre le lien ci-joint.

drapeau de l’Arménie

Cependant, un des rédacteurs de Ma Drôme, d’Origine Arménienne dont ses ancêtres Arméniens sont arrivés en France suite à ce Génocide (le premier Génocide de l’histoire du 20ème siècle) ressent de plus en plus le besoin de retrouver ses Origines Arméniennes qui ne lui a pas été transmise à lui ainsi qu’à sa famille et, du coup, a créé, fin décembre 2015, une page sur Facebook intitulée « Les Arméniens de la Drôme et alentours » dont le but est, en plus de retrouver ses origines, de rassembler les Arméniens, personnes d’Origine Arménienne ainsi que les personnes intéressées par la Culture Arménienne de la Drôme et alentours, mais aussi que les personnes ayant des connaissances sur cette culture la transmette aux autres, annoncer les événements en rapport avec les Arméniens mais aussi qui peuvent intéresser ces personnes, etc… Toutes personnes ayant des idées pour faire évoluer cette page peuvent les proposer. Le fondateur de la page aimerait aussi faire des rencontres autour d’un verre ou d’un repas ou d’un pique-nique, ou après-midi ou autre comme un « verre de l’amitié » ou comme une « famille » pour utiliser les termes qui lui ont été rapportés. Des idées sont aussi évoquées concernant des rencontres entre Arméniens de la Drôme et alentours et ceux d’autres endroits dans la limite du possible. IL aimerait aussi que les structures comme les Associations Arméniennes, les Professionnels, les Artistes et autres en rapport avec la page se fassent connaître pour que l’on puisse parler d’eux sur la page. Pour l’instant, la possibilité que la page évolue n’est pas dans les projets imminents mais, si des personnes intéressées et motivées entre autres par cette idée, il faudrait se rapprocher auprès de la page car le fondateur de la page ne serait pas contre mais aimerait trouver des personnes se rapprochant assez de son idée tout en faisant évoluer « dans le bon sens du terme » cette idée et aussi de la page en question.  IL espère vous y retrouver nombreux et qu’il peut y avoir des suites organisées suite à cette initiative comme des rencontres, des informations à faire transmettre sur la page, etc…

Nuits de l’Orangerie 2017

Le programme des Nuits de l’Orangerie, qui ont lieu, chaque année, à Montéléger, est connu.

Autour de l’exposition Retourner (à) la peinture de Jean-Marc Saulnier qui se tiendra du 2 au 17 juillet, nous aurons droit à trois soirées de concerts.

La première, le mercredi 5 juillet, sera une soirée jazz. Elle nous proposera une première partie avec Belsaii, un quartet de jazz manouche né au printemps 2015 et ayant le vent en poupe. Il est formé d’Olivier Tassël, qui, outre le fait qu’il est guitariste, est aussi le compositeur des morceaux de la formation, du saxophoniste Cédric Meunier, de Cédric Martin à la guitare classique et à la contrebasse, et de Nicolas Gavotto à la guitare rythminque. Ils joueront, bien entendu, les titres de leur tout premier album sorti au printemps dernier : Quai Saint-Georges. Derière eux montera sur scène l’accordéoniste Richard Galliano qui sera en formule New Quartet Musette avec ses complices Philip Catherine à la guitare, Pierre Michelor à la contrebasse et Aldo Romano à la contrebasse. Le quartet interprétera plusieurs morceaux dont M. Galliano est le compositeur.

Deuxième soirée et non des moindres, la soirée blues-folk verra prendre possession de la scène la chanteuse Audrey Martells en compagnie du Walter Fishbacher Trio. Cette grande voix que l’on a pu entendre parmi les chœurs de grands artistes et que The New York Scene surnomme d’ores et déjà « the next big thing in music ». Sur une musique jouée par Walter Fishbacher au piano, Petr Dvorsky à la contrebasse et Ulf Stricker à la batterie, elle chantera les morceaux de son album à paraître cet été. L’autre affiche de cette soirée sera Luke Winslow King, artiste aux multiples étiquettes et au multiples facettes. Il sera accompagné par Benji Bohannon à la batterie, Brennan Andes à la basse, Mike Lynch au clavier, et Roberto Luti à la guitare. Un concert à n’en point douter exceptionnel qu’il serait dommage de manquer.

LA troisième et dernière soirée, le vendredi 7, proposera pas moins de cinq concerts ! Il y aura Christian Terzian qui, après une longue pause consacrée à l’écriture, revient sur scène pour notre plus grand plaisir. Il y aura aussi le duo Berline qui interprétera, à sa manière, des titres des plus grands artistes de la chanson française. Il y aura encore l’ambassadeur français de la guitare dans le monde : Jean-Félix Lalanne. Puis il y aura le guitariste virtuose Louis Winsberg. Enfin, il y aura un trio formé de Joël Gombert, Laurence M. et Michel Aumont. Une magnifique soirée de clôture pour cette édition 2017 !

Plus de renseignements et des possibilités de réservation sont disponibles sur le site web des Nuits de l’Orangerie.

Sévigné, épistolière du Grand Siècle

Du 25 mai au 22 octobre 2017, au château de Grignan, se tiendra une exposition articulée autour  de la Marquise de Sévigné. Celle-ci, sobrement intitulée Sévigné, épistolière du Grand Siècle, vous invitera à découvrir le parcours de cette grande dame adepte de la communication manuscrite, de Vitré à Grignan en passant par Paris.

Une exposition rare à ne surtout pas manquer !