Les Embrazzés 2017

Les EmbrazZZées, vous connaissez ?

Ce nom, bizarrement orthographié, est celui d’un projet des plus sympathiques mis en place par deux associations très présentes dans le domaine de la culture dans notre département : La Bizz’Art Nomade et Zamm, ce qui explique, semble-t-il, tous ces Z dans le nom.

Oui, mais encore ? Eh bien il s’agit d’un festival musical initialement programmé sur deux jours consécutifs, les 3 et 4 novembre 2017 ; seulement voilà, les aléas ont fait que la seconde soirée, celle du samedi, a dû être déplacée ultérieurement pour cause de tête d’affiche attendue – et récompensée – aux NRJ Music Awards. C’est donc deux semaines plus tard, le samedi 18 novembre, que celle-ci a eu lieu. Mais revenons plutôt sur le première soirée.

3 NOVEMBRE

C’est donc le vendredi 3 novembre que votre serviteur s’est rendu à Montélimar pour assister à cette première soirée des Embrazzées. Une soirée festive s’il en était avec une programmation qui a su mettre le feu à la salle et à embraser les esprits d’un public dont on eût préféré qu’il fût plus nombreux.

Nous avons assisté à une ouverture en fanfare, avec Les Hurlements d’Léo, une formation bien connue et qui écume les salles depuis un sacré bout de temps puisqu’ils fêtent, dans cette tournée, leur vingtième anniversaire ! Ils nous ont offert un spectacle comme d’habitude très dynamique avec beaucoup de bonne humeur et de joie de vivre

Après le changement de plateau, c’est un grand Monsieur qui est monté sur la scène du Palais des Congrès : Arno, lequel était accompagné de ses musiciens. C’est encore à un beau concert que nous avons assisté puisque ce chanteur belge nous a proposé quelques uns de ses plus beaux morceaux. Un bien agréable moment chargé d’émotions, des chansons qui nous prennent aux trips et ne nous lâchent plus, bref, Arno !

Le troisième concert de la soirée était celui d’un de ces groupes qui reviennent avec un sourire aux lèvres contagieux. Touré Kunda, le duo sénégalais qui nous a fait danser durant notre jeunesse était de retour pour le plus grand bonheur des petits comme des grands. Avec leurs musiciens, les frères Touré, Ismaïla et Sixu Tidiane nous ont prodigué leurs morceaux chargés d’ondes positives qui nous ont rappelés nos bons souvenirs. Décidément, cette soirée était délicieuse !

Pour en finir avec les concerts, c’est King Tao Orchestra qui a eu la tâche de clore cette soirée festive. Ils nous ont offert un jeu et du chant enjoués et enivrants. Nous nous devons de l’avouer : nous ne les connaissions pas avant cette soirée et force est de constater que ce fut une belle découverte.

18 NOVEMBRE

La soirée commence à merveille avec une rappeuse dont nous ignorions tout jusqu’à ce soir : LMK. Elle a proposé un concert sympathique et sans anicroche. Le public, plus nombreux qu’à la précédente soirée,  était conquis par le charme et la voix de cette artiste de grand talent.

Ensuite, c’est le duo/groupe de l’année aux NRJ Music Awards qui est monté sur scène. Il a embrasé le public, l’a exhorté à chanter et danser, l’a complètement ravi. Ces deux jeunes rappeurs méritent bien la récompense qu’ils ont reçue.

Malheureusement, nous ne pourrons pas chroniqué la suite de la soirée puisque celle-ci a dû se finir sans nous. Nous étions, en effet, attendus en d’autres lieux.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Flattr this!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *